Investissement locatif neuf Toulouse

Investir dans l'immobilier à Toulouse, c'est la promesse pour le propriétaire-bailleur de réaliser une belle opération immobilière. En effet, la ville Rose, grâce à des prix attractifs, est une des villes où réaliser un investissement locatif offre la possibilité de faire une opération efficace et rentable.

Réalisez votre bilan patrimonial gratuitement

Définissez l'investissement le plus adapté à votre situation

Les principaux atouts de Toulouse

population

Population

Avec près de 480 000 habitants recensés en 2020, et plus de 20 000 nouveaux arrivants par an dans son aire urbaine, Toulouse s’impose comme la 4ème ville la plus peuplée de France.

logement

Logement

Avec des prix au m² moyens compris entre 3 300 € pour un appartement et 3 500 € pour une maison, investir dans le locatif à Toulouse reste relativement accessible.

emploi

Emploi

Reconnue dans le monde entier pour ses pôles d’excellence dans l’aérospatiale et l’aéronautique, la métropole bénéficie d’une attractivité immense sur le plan économique.

qualite

Qualité de vie

Située à seulement quelques heures de route de l’océan, de la Méditerranée, et des montagnes, la ville Rose offre à ses habitants un cadre de vie hors du commun entre plages et pistes de ski.

Le marché immobilier à Toulouse

Le marché de l’immobilier toulousain reste toujours aussi prisé au fil des années. Malgré de fortes disparités qui se sont créées entre les quartiers, les prix ne flambent pas et restent intéressants pour un investisseur en quête de rendement. Il faut dire que, depuis plus d’une décennie, Toulouse ne quitte pas le classement des villes françaises où il fait bon vivre. L’activité économique qu’elle glane, ainsi que sa vie étudiante, et le fait que sa croissance démographique ne perd pas de vitesse, sont autant de raisons qui poussent les investisseurs à miser sur la ville Rose. En intra-muros, ce sont près de 60 % des Toulousains qui louent leur logement. La ville n’a de cesse de s’agrandir. De nouvelles résidences voient le jour aux extrémités de la ville. Une aubaine pour les acheteurs qui peuvent bénéficier des différents dispositifs d’avantages fiscaux. Et une tendance qui ne va pas aller en faiblissant puisque pour assumer son développement, le Grand Toulouse prévoit la création de 7 000 à 8 000 nouveaux logements par an d’ici 2030.

Réalisez votre bilan patrimonial gratuitement

Définissez l’investissement locatif le plus adapté à votre situation

Toulouse, quel quartier choisir pour votre investissement ?

L’hyper-centre toulousain

Comme dans nombre de grandes villes, les quartiers de l’hyper-centre toulousain sont très prisés. Faute de quoi, les prix de l’immobilier y sont élevés et le rendement des logements peut se faire attendre plus longtemps. Au Capitole, dans les quartiers Saint-Etienne, Saint-Georges ou encore aux Carmes, les prix au mètre carré peuvent facilement avoisiner les 4 500 €. Mais choisir d’investir dans ces zones donne l’assurance aux propriétaires de louer leur bien en continu, et de recevoir des loyers aux montants élevés. Les quartiers Palais de Justice et Compans Caffarelli jouissent pour leur part des avantages du centre-ville, tout en évitant leurs inconvénients. Ils peuvent rapidement devenir rentables pour l’investisseur et sont bien localisés dans la ville, proches des écoles supérieures et bien desservis par les transports en commun.

Biens typiques de la ville Rose

Pour retrouver la charmante pierre rose toulousaine, il faut se diriger vers le canal du midi. Le quartier est de plus en plus prisé ces dernières années. Tout comme Saint-Michel, depuis que le métro a vu le jour. En effet, maintenant que cette zone est bien desservie, et notamment grâce à ses commerces de proximité, les locataires sont friands des logements bénéficiant de l’architecture propre à la ville. Bien que les prix y restent raisonnables, la demande immobilière explose. Il faudra compter entre 2 500 et 3 500 € au mètre carré pour un logement dans ces quartiers.

Les quartiers étudiants

Avec environ 120 000 apprenants, la demande locative étudiante n’est pas en reste à Toulouse. Les principaux sites concernés sont l’université du Mirail, le pôle de sciences et médecine installé à Rangueil, et les études supérieures en droit et en sciences politiques en centre-ville. Enfin, malgré son éloignement, Montaudran dispose du quartier Aerospace, qui réunit plusieurs corps de métier et d’apprentissage autour de l’aéronautique.

Les communes limitrophes

Suite à plusieurs livraisons de nouvelles résidences, le quartier des Minimes s’étend maintenant jusqu’à Borderouge et présente de vrais atouts de rentabilité à moyen et long terme. Les petites villes attenantes à l’agglomération toulousaine ne sont pas non plus en reste. La première couronne de Toulouse est, en effet, de plus en plus sollicitée par les salariés en quête de la proximité de leur site professionnel. Blagnac, Labège ou encore Tournefeuille proposent ainsi des logements de qualité à des prix abordables, bien qu’ils aient connu une légère hausse ces dernières années.

Obtenez gratuitement le guidede l’investissement locatif

Version numérique